Les pompes à chaleur

 

Les pompes à chaleur

Ce système électrique a connu un très grand succès ces dernières années. Mais attention, il existe plusieurs types de pompes à chaleur qui n’offrent pas la même performance. Vérifiez bien que le système choisi est adapté à votre terrain et à votre climat.

Le prix du chauffage augmente, les énergies renouvelables suscitent de plus en plus d'intérêt, avec au premier rang les pompes à chaleur.

Très utilisée dans d'autres pays comme l'Allemagne, la pompe a chaleur se développe en France grâce notamment au crédit d'impôt qui peut vous faire économiser jusqu'à 40% du prix de l'équipement.

Les différents systèmes

  • Pompe à chaleur aérothermique: la chaleur est puisée dans l’air extérieur du logement, qui est réchauffé puis diffusé à l’intérieur du logement. Certaines pompes à chaleur aérothermiques fonctionnent en circuit fermé : l’air est puisé directement à l’intérieur de la maison.
  • Pompe à chaleur géothermique  : la chaleur est puisée dans le sol ou dans l’eau d’une nappe phréatique de votre jardin ou avoisinante.

Les 2 types de pompe à chaleur fonctionnent sur le même principe : elles utilisent une source de chaleur extérieure, réchauffent ce qu’elle capte (air ou eau) et redirigent cette chaleur vers l’intérieur du logement.

Les sources d’énergie

 

L’air

  • Air/air : la chaleur puisée dans l’air est réinsufflée dans votre maison.
Pompe à chaleur air / air
  • Air/eau : la chaleur puisée dans l’air est restitué via un circuit hydraulique.

Pompe à chaleur air / eau

Pompe à chaleur air / eau

Le sol

Pompe à chaleur sol / sol
  • Sol/sol : la chaleur captée dans le sol est restituée dans la maison par le sol (plancher chauffant)
  • Sol/eau : la chaleur captée est réinjectée dans le circuit hydraulique de la maison.
  • Eau glycolée/eau : la chaleur est prélevée dans l’humidité du sol extérieur. L’eau ainsi récupérée est additionnée à du glycol, un antigel puissant, réchauffée,  puis réinjectée dans le système hydraulique.

L’eau

  • Eau/eau : la chaleur est récupérée dans l’eau (présente dans votre jardin ou dans un lac ou une rivière avoisinante), puis réinjectée dans le circuit hydraulique de votre maison.

Pompe à chaleur eau / eau

Pompe à chaleur eau / eau

Les différents procédés d'installation

Les 2 types de pompe à chaleur fonctionnent avec 3 types d’énergie. La mise ne œuvre peut faire appel à 3 procédés :

  • La PAC à détente directe :met en œuvre 1 seul circuit. Le fluide frigorigène circule directement entre l’organe capteur de chaleur et l’organe diffuseur.
  • La PAC mixte : met en œuvre 2 circuits. L’un appartient aux organes capteurs de la pompe à chaleur ; l’autre concerne les organes émetteurs de chaleur.
  • La PAC à fluides intermédiaires : met en œuvre 3 circuits : uniquement pour les types à chaleur géothermiques. Aux 2 circuits précédents, s’ajoute un 3ème dans lequel s’effectue l’addition d’antigel.

Le rendement des pompes à chaleur

 

Il est intéressant de se renseigner sur les performances des différentes pompes à chaleur. Pour cela, on utilise le Coefficient de Performance (COP) propre à chaque installation. Il représente en réalité le nombre de kWh (kilowatts/heure) de chaleur produite, pour un kWh d’électricité dépensée.

Le COP est donc égal à la quantité de chaleur produite divisée par la quantité d’électricité consommée. Cette valeur varie selon le système de pompe à chaleur utilisé :

  • géothermie : COP = 4
  • air-air : COP = 3
  • air-eau : COP = 3

Pour les pompes à chaleur air-air et air-eau, le COP tend à diminuer plus la température extérieure est faible. Comme vu plus haut, leurs performances sont réduites.