Les chaudières au gaz à condensation

 

Les chaudières gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation brûle du gaz pour produire de la chaleur. Cette chaleur est fournie à l’eau du réseau de radiateurs pour le chauffage et à l’eau chaude sanitaire pour l’eau consommée dans la cuisine et la salle de bain.

La chaudière est alimentée en gaz par le réseau ou par l’intermédiaire d’une citerne individuelle.

Chaudière murale gaz à condensation

Chaudière murale gaz à condensation

La chaudière gaz condensation

 

La chaudière gaz condensation récupère l’énergie des fumées de combustion. Il y a un échange thermique entre le retour de l’eau du réseau et le départ des fumées. L’eau présente sous forme de vapeur dans les fumées se refroidit et se condense. L’énergie récupérée s’appelle la chaleur latente. L’eau du réseau est ainsi préchauffée pendant que les températures de fumées passent de 200° à 50°. Cette opération permet d’augmenter le rendement de 10% à 15% par rapport à une chaudière gaz basse température.

Une installation équipée de radiateurs fonctionnant à moyennes températures (< 65°) augmentera la condensation des vapeurs d’eau et ainsi améliorera le rendement.

Chaudière gaz à condensation au sol

Chaudière gaz à condensation au sol

L’évacuation des fumées – L’air de combustion

 

L’évacuation des fumées sur une chaudière gaz condensation se fait par l’intermédiaire d’un conduit en ventouse. Ce conduit a deux circuits, un  premier pour l’évacuation des fumées et un deuxième pour l’arrivée d’air. Ainsi, l’air nécessaire à la combustion n’est pas prélevé dans la pièce mais directement à l’extérieur. En remplacement d'une ancienne chaudière, les bouches d'aération nécessaire à la chaudière pourront être supprimées.

Principe de l'évacuation des fumées sur les chaudières à condensation